Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
33ème Dimanche A, 2023
Accueil » La Liturgie  »  Messes  »  Homélie  »  33ème Dimanche A, 2023
33ème Dimanche A, 2023

Quels sont les talents dont parle l’évangile ? C’est une monnaie, donc il est question d’argent que le maître confie à ses serviteurs pour le faire fructifier. Mais « talents », ça nous intéresse aussi pour le sens que nous lui donnons aujourd’hui, les qualités qui nous sont données, les dons. Et nous en avons tous. Et ces qualités, il ne faut pas les enfouir, les ignorer, il faut leur faire produire du fruit. Les deux premiers serviteurs ont 5 et 2 talents, le troisième n’en a qu’un seul. Pourtant, ce n’est pas le nombre qui compte, c’est la confiance qu’ils ont dans leur maître et en eux-mêmes, comme l’ont les deux premiers serviteurs. Alors que le troisième n’a rien fait de son talent, il n’a pas eu confiance en son maître ni en lui-même.

Nous avons chacun des talents, nous sommes tous uniques, nous n’avons pas à nous comparer pour savoir qui a le plus de talents, car nous avons tous des qualités et des dons que le Seigneur nous a confiés. A nous de les identifier et de les faire fructifier, pas seulement pour nous mais pour tous ceux qui nous entourent. Les fruits que nous pouvons produire, St Paul nous en parle dans une de ses lettres : ce sont la patience, la bonté, la joie, la paix, l’amour,… Tous nos talents, nos qualités, nos dons, qu’ils soient techniques, intellectuels, sportifs, nos qualités de cœur, nous avons à les faire fructifier pour qu’ils participent à un monde de partage, de joie, de paix.

Et la confiance, c’est le même mot que foi. Le Seigneur nous fait confiance, alors nous aussi, nous pouvons avoir foi en Jésus, le remercier pour ce qu’il nous donne, et lui demander de nous aider toujours plus à ne pas avoir peur, à mettre toujours plus d’amour dans nos relations, dans nos actions.

Nous sommes des enfants de lumière, nous rappelle St Paul, des fils et des filles du jour. Nous n’appartenons pas aux ténèbres. C’est Jésus qui est notre lumière, qui nous éclaire de l’intérieur pour faire les meilleurs choix, pour suivre les meilleurs chemins, et pour être nous-mêmes rayonnants. St Paul nous demande de nous tenir toujours prêts. Jésus vient dans nos vies. Soyons dignes de sa venue, sans nous laisser aller, en faisant toujours des efforts de sobriété, de sainteté !

Et en première lecture, nous avons entendu une belle description d’une maman ou d’une épouse, qui met tous ses talents au service de sa famille. Elle travaille pour le bien de tous. Mais elle ne pense pas qu’à sa famille, elle pense aussi aux plus pauvres : « Elle tend la main aux malheureux ». En ce dimanche du Secours Catholique, ayons aussi cette main tendue vers ceux qui sont dans le besoin. Ce n’est pas seulement un besoin matériel, mais aussi un besoin de réconfort, de fraternité, de confiance. Sachons ouvrir nos mains, mais aussi notre cœur. Permettons à ceux qui sont en perte de confiance de savoir que le Seigneur compte aussi sur eux car ils ont des talents.

P. Jean-Christophe Cabanis

Pr 31, 10-13.19-20.30-31 ; Ps 127 (128), 1-2, 3, 4-5 ; 1 Th 5, 1-6 ; Mt 25, 14-30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top