Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
4 Octobre – St François, le Pauvre d’Assise
Accueil » La Liturgie  »  Messes  »  Homélie  »  4 Octobre – St François, le Pauvre d’Assise
4 Octobre – St François, le Pauvre d’Assise

Quand on pense à St François, on pense : pauvreté, création, et joie. Son chemin de sainteté : c’est la pauvreté ! St François l’a choisi et il s’est donné à elle : J’ai épousé dame pauvreté. Il personnifie la pauvreté parce qu’il l’aime.

La pauvreté est d’abord un chemin de contemplation : elle purifie notre regard sur la création. La création ne fait alors plus obstacle au créateur, comme jadis quand Adam s’était caché de Dieu derrière la nature... En fait le Pauvre d’assise recherche Dieu… Il est amoureux de Dieu ! Ce que tu as caché aux sages et aux savants tu l’as révélé aux tous petits s’exclame Jésus dans l’évangile.

La pauvreté : C’est la sainteté de François d’assise. Pour Lui, la pauvreté n’est pas un concept moral, spirituel, une ascèse ou encore une question de justice sociale, mais un chemin à la suite et avec « l’unique pauvre », le Christ qui de riche s’est fait pauvre pour rejoindre les hommes et leur donner sa joie.

Pour le signifier, Jésus prend l’image du Joug… nous ne pouvons pas être pauvre tout seul mais c’est seulement avec le Christ que nous devenons vraiment pauvre… sous peine de s’enorgueillir !

La pauvreté, c’est n’avoir de refuge qu’en Dieu seul. Ne compter que sur Lui et sur son action, sa providence, pour vivre selon sa volonté comme si la pauvreté nous donnait des antennes ! Le pauvre ne veut posséder que le pauvre : le Seigneur Jésus-Christ, c’est le seul orgueil de St Paul.

La pauvreté du Seigneur manifeste sa puissance à la Croix, elle transforme le monde, elle réalise une création nouvelle. St François s’est tellement associé à la pauvreté du Christ qu’il en a reçu les stigmates.

Le Seigneur se donne dans la pauvreté de l’eucharistie. La pauvreté est pour nous aujourd’hui un chemin de libération et de Salut que nous empruntons à chaque communion… La pauvreté devient alors une joyeuse liberté !

On peut prier St François pour notre monde qui est tombé dans le matérialisme et la superficialité. Qu’il nous fasse découvrir ce chemin qu’il a parcouru il y a déjà 800 ans et qui demeure un urgent témoignage pour le monde. Laudato Si, Loué soit tu ! c’est le cri de joie de St François…. seul un pauvre pouvait le dire face à une création défigurée par le péché des hommes.

Alors aujourd’hui : Paix et joie à chacun.

Amen

P. Pascal Desbois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top