Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
Espace 85 – Novembre 2022
Accueil » Espace 85  »  Espace 85 – Novembre 2022
Espace 85 – Novembre 2022

Des sanitaires à la chapelle Ste Bernadette : enfin !

Bon, le titre n’est pas très spirituel, mais tout est important dans l’Église ! Les travaux à Ste Bernadette ont
été effectués en deux tranches ces dernières années, et nous avons maintenant les salles Massabielle,
Nevers et Immaculée Conception qui peuvent accueillir des groupes de façon beaucoup plus correcte
qu’auparavant.

Et les portes et fenêtres ont été remplacées pour une isolation qui était nécessaire, surtout en ces temps où nous devons économiser l’énergie. Il restait la partie sanitaire ! Un contentieux avec la mairie et la métropole a empêché la fin des travaux pendant près de deux ans : Le raccordement pour l’évacuation nous était proposé à un prix exorbitant.

Finalement, l’accord a été trouvé à force de persévérance et les travaux viennent d’être finis. Les groupes d’aumônerie en particulier (collégiens, lycéens, enfants du Voyage) pourront vivre leurs soirées de partage de façon plus décente ainsi que tous les groupes qui le souhaitent. Il restera des travaux importants au centre paroissial rue Gilet pour mettre en conformité les bâtiments au niveau sécurité et pour l’accueil des personnes handicapées. Et pour que les bureaux de l’accueil soient plus… accueillants !

Construire ou entretenir l’édifice, c’est la disposition que notre Église universelle, diocésaine, paroissiale,
s’efforce de faire à travers le synode lancé il y a un an par le pape (communion, participation, mission) et à partir du mouvement impulsé par l’assemblée diocésaine de Pibrac du mois d’octobre intitulé "L’Église famille de Dieu en mission dans le monde".

Notre monde traverse beaucoup de crises nous a rappelé Mgr de Kerimel à cette occasion. La seule façon pour nous d’y répondre, dit-il, ce n’est pas en s’accrochant à des pans de murs abimés mais en s’appuyant sur le roc du Christ. Il insiste sur le fait d’aller à la rencontre des autres, comme Marie lors de la Visitation et de placer les plus pauvres au centre, comme les étrangers.

En écoutant aussi les plus jeunes, qui sont le plus en phase avec le monde d’aujourd’hui, tout en tenant compte de la mémoire des plus anciens, leur regard, leur sagesse, et en favorisant l’intergénérationnel. La confiance est souvent revenue dans son propos : A nous d’avoir confiance, Dieu nous fait confiance !

Prendre le risque de la confiance. Accepter nos pauvretés, c’est le socle de la vertu d’espérance.

Ce rassemblement a ravivé notre espérance et beaucoup de belles idées ont été émises, qui seront des
engagements à tenir pour que notre Église relève les défis qu’elle a devant elle. Il a aussi permis de faire se rencontrer les chrétiens de tous les coins du diocèse, de voir les différences entre le rural et la ville ou la banlieue. Des personnes du Comminges ont été accueillies dans des familles columérines pour la nuit.

Même si les échanges ont été courts avant de se coucher ou au petit déjeuner, ils ont été très fraternels.
N’était-ce pas déjà des rencontres de l’ordre de la Visitation, de la joie d’être porteurs du Christ comme Marie ?

Nous nous sommes éloignés du titre. Les sanitaires de Ste Bernadette ne sont pas le plus important dans
notre foi, mais l’hygiène reste vitale, pensons à ceux et celles qui en sont privés (es). Nous avons cheminé
avec Sainte Marie, Sainte Bernadette, Ste Germaine de Pibrac.

Vous tous et toutes, la multitude des saints et saintes du ciel qui nous accompagnez au quotidien, en cette fête de la Toussaint, priez pour nous.

J-Christophe Cabanis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top