Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
Homélie – Marie, Reine de la Paix
Accueil » La Liturgie  »  Messes  »  Homélie  »  Homélie – Marie, Reine de la Paix
Homélie – Marie, Reine de la Paix

Que le Seigneur te bénisse et te garde !
Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce !
Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix
!”
... C’est la Bénédiction dite de Moise !

Les premiers mots de la parole de Dieu de l’année sont donc une bénédiction ! Être toujours plus profondément uni au Christ : conformé au Christ par son évangile, par la prière et les sacrements. Le fruit de cette conformité au Christ : c’est la Paix. Les premiers mots du ressuscité sont aussi une bénédiction : «la paix soit avec vous ». Et la prière eucharistique dit : "c’est ma paix que je vous donne"… La paix intérieure vient de Dieu. Alors, comment la reconnaître ?

L’Évangile d’aujourd’hui nous montre l’attitude intérieure de Marie : tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur.
La paix intérieure passe par la lecture, la relecture de notre vie au fils du temps pour y découvrir et suivre le projet de Dieu pour nous… Le projet de Dieu pour chacun : c’est la paix ! La paix qui vient se tisser en nous au fil de la vie : heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu !… En choisissant la paix nous découvrons de nouveaux espaces de paix intérieure guidée par la grâce de Dieu… la paix n’en finit jamais de s’approfondir ! Que rien ne te trouble Dieu seul suffit : c’est le chemin spirituel de Sainte Thérèse d’Avila…. Et on ne peut pas vivre perpétuellement en guerre contre soi-même.

Etti Hillesum avait aussi découvert comment construire sa paix intérieure. Elle écrit : A chaque jour suffit sa peine, il faut faire ce que l’on a à faire et se garder de se laisser contaminer par mille petites angoisses qui sont autant de motions de défiance à l’égard de Dieu. Avec l’aide de Dieu, tout finira bien par s’arranger… Notre unique obligation morale est de défricher en nous de vastes clairières de Paix et de les étendre de proche en proche jusqu’à ce que cette Paix irradie vers les autres. Plus il y a de paix dans les êtres, plus il y en aura dans le monde. C’est l’expérience spirituelle de Etti Hillesum, morte en camp de concentration !

La vierge Marie est dans la Paix. La bénédiction dite de Moïse s’applique parfaitement à la vierge Marie :
1) Marie est comblée de grâce : Marie est entièrement tournée vers Dieu, recevant de Lui la plénitude de la grâce, c’est-à-dire la grâce qui contient toutes les autres : celle d’être avec le Seigneur. Marie vit dans la paix intérieure parce qu’elle est uni à Dieu par celui qui est la paix lui-même : son fils Jésus !
2) Marie est aussi préservée des conséquences du péché originel. Marie reste dans la paix au-delà des événements de sa vie. Elle sait et fait ce qu’elle doit faire... Parce qu’elle est unifiée intérieurement, la défiance n’a aucune prise sur elle, la paix subsiste en elle.
Marie est mère de Dieu et aussi reine de la paix : le Seigneur s’est penché sur son humble servante… elle est un modèle de vie intérieure. Ne cherchons pas seul la paix intérieure, mais prions Marie pour qu’elle intercède pour nous auprès de son Fils… Depuis le début du christianisme, on a toujours associé Marie et l’Église parce que l’Église possède comme Marie une maternité divine : celle des enfants de Dieu. L’Église se construit petit à petit par l’intercession de Marie, comme à Cana de Galilée. L’Église prie ce qu’elle croit… sans la prière, le mystère de la paix intérieure devient vite une hypothèse qui nous laisse froids, alors voici la plus ancienne prière adressée à Marie, une prière confiante de la fin du IIè siècle, à l’époque des martyrs :
Sous l’abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières dans l’épreuve,
mais de tout danger délivre nous toujours,
Vierge glorieuse et Vierge bienheureuse.

- Amen.

P. Pascal Desbois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top