Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
Psaume de la messe du 13ème Dimanche Ordinaire année A
Accueil » Témoignage  »  Psaume de la messe du 13ème Dimanche Ordinaire année A
Psaume de la messe du 13ème Dimanche Ordinaire année A

(Lectio Divina, Lecture Priante)

Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante !

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
Le texte du psaume… Moi dans ce psaume…
Ma prière pour vivre dans la grâce du psaume…

Psaume 88/89

  1. L'amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
    ta fidélité, je l'annonce d'âge en âge.
  2. Je le dis : C'est un amour bâti pour toujours ;
    ta fidélité est plus stable que les cieux.
  3. Heureux le peuple qui connaît l'ovation !
    Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
  4. tout le jour, à ton nom il danse de joie,
    fier de ton juste pouvoir.
  5. Tu es sa force éclatante ;
    ta grâce accroît notre vigueur.
  6. Oui, notre roi est au Seigneur ;
    notre bouclier, au Dieu saint d'Israël.

La liturgie de ce dimanche a retenu 6 versets de ce psaume sur les 53 qu'il comprend. C’est la fin dramatique de la dynastie de David à Jérusalem. Les successeurs de David n'ont pas été dignes dans l'accomplissement de leur mission. Et sous les coups de Nabuchodonosor, la captivité à Babylone. C'est l'Exil. Dans ce contexte, un ''Psaume Royal'', sur lequel nous pouvons poser deux regards, bien visibles dans le court extrait de ce dimanche. La royauté de Dieu dans la création, puis dans le peuple d'Israël. Le vrai roi, finalement, c'est Dieu, bien au-delà de la dynastie de David qui n'en fut que pâle et souvent pécheresse préfiguration.

Le Seigneur dans la création (v.2 et 3). Les 15 premiers versets exaltent la puissance royale de Dieu de Dieu dans la création. Son amour… Sa fidélité (2 fois)… Pour toujours… Ajoutons le v.9 : Seigneur, Dieu de l'univers, qui est comme toi, Seigneur puissant que ta fidélité environne ?. Dieu vit une Alliance avec l'humanité entière et avec toute la création, comme en témoigne le texte du déluge. L'image des suites du déluge, l'arc-en-ciel. Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à jamais : je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre.(Genèse 9). ''Alliance'' entre Dieu et la création. Avec notre ''maison commune'', Notre maison commune est comme une sœur, avec laquelle nous partageons l'existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts (Pape François). Peut-être, m'interroger sur mon comportement dans cette ''maison commune''…

Le Seigneur et son peuple. (v.16s.) Un mot, une réalité, l'Alliance entre Dieu et le peuple. Pour ce peuple le bonheur, Heureux le peuple qui connaît l'ovation. Il va exprimer à son Dieu sa joie de l'Alliance. Dieu est lumière… juste pouvoir.. force… grâce… notre roi… bouclier. Et ces mots qui disent l'Alliance, Dieu saint d'Israël. La première lecture de cette messe nous conte une longue amitié entre le prophète Élisée et une famille de Galilée. C'est l'image de la grande amitié entre Dieu et Israël, une ''Alliance''. L'Alliance éternelle entre Dieu et son peuple. Jésus pourra clamer avec le psalmiste : Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante ! Jésus est roi, Fils de David, Oui, je suis roi, mais mon royaume n'est pas de ce monde, dira-t-il à Pilate, en sa Passion.

La vie en Alliance est souvent difficile. On se demande parfois où est Dieu Un verset du psaume, non cité dans la liturgie de ce dimanche : Où donc, Seigneur, est ton premier amour, celui que tu jurais à David ? Où est Dieu dans la débâcle du monde ? Croire malgré les apparences contraires. Le royaume de Dieu dans le monde et en moi est comme un champ rempli d'ivraie où sont mêlés les germes de vie et les semences de mort… Osons dire à la fois : combien de temps, Seigneur, resteras-tu caché…(un verset non choisi pour ce jour) et dire aussi : Béni soit le Seigneur pour toujours. (Verset final du psaume). Je peux méditer le psaume, m'interroger. Moi en tout cela. Mais une certitude, demander le souffle de l'Esprit-Saint, sa lumière. Et invoquer la Vierge Marie demeure de l'Esprit.

Paul C.

Est-ce toi, mon Dieu, qui t'éloignes de moi ? Est-ce moi qui suis trop loin de toi ?
Me voici comme en exil, et toi seul es mon refuge, ma maison.
Que l'amour et la fidélité du Christ me conduisent jusqu'à toi… Sans fin et pour toujours…
Et ma plainte deviendra un chant de louange à ton nom.

(d'après une prière dans la publication ''Magnificat'' de décembre 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top