Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
Psaume de la messe du 4ème Dimanche de Pâques (Ps 117)
Accueil » La Liturgie  »  Messes  »  Psaumes  »  Psaume de la messe du 4ème Dimanche de Pâques (Ps 117)
Psaume de la messe du 4ème Dimanche de Pâques (Ps 117)

Lectio Divina, Lecture Priante)

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseursest devenue la pierre d'angle

(Lectio Divina, Lecture Priante)

Psaume 117 (118)

01. Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour !

08 Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur que de compter sur les hommes ;

09 mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur que de compter sur les puissants !

21 Je te rends grâce car tu m'as exaucé : tu es pour moi le salut.

22 La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle :

23 c'est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux.

26 Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! De la maison du Seigneur, nous vous bénissons !

28 Tu es mon Dieu, je te rends grâce, mon Dieu, je t'exalte !

29 Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour !

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle. La liturgie propose des extraits de ce psaume 117 pour la 4ème fois dans le temps pascal. Ce verset, déjà entendu est une invitation à méditer, ce dimanche, le psaume à sa lumière. Isaïe : Voici que je pose dans Sion une pierre à toute épreuve, une pierre angulaire, précieuse, établie pour servir de fondation. Celui qui s’y appuie ne sera pas pris de court. (Is 28,16).

01. Le Seigneur est bon ! Éternel est son amour ! Le dernier verset du psaume, le 29, reprend le premier verset. Un encadrement pour attirer l'attention sur la bonté, sur l'amour du Seigneur. L'ensemble du psaume est alors à chanter, à prier, à lire sur la bonté de Dieu.  Dans la nuit de Pâques, la mémoire de la bonté divine dans la libération d’Égypte à travers le passage de la mer rouge. Jésus Christ ramène les captifs du péché et de la mort dans le mystère de sa Pâques. Dieu est vraiment le ''Bon Dieu''. Pierre angulaire solide.  

08-09. Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur que de compter sur les hommesque de compter sur les puissants ! Le psalmiste a certainement vécu des situations où il s'est appuyé sur de l'humain plus que sur Dieu. Je peux me poser des questions sur la validité des appuis de ma vie, de ma  famille, de mes relations, etc. Une prière peut surgir en moi en me remémorant tel ou tel événement où l'appui est venu du Seigneur. Celui qui s’y appuie ne sera pas pris de court. (Is 28,16).

21. Tu m'as exaucé : tu es pour moi le salut. Le psalmisteest rempli d'action de grâce, car le Seigneur l'a exaucé, l'a sauvé. Me rappeler sans cesse la signification du mot ''Jésus'' : Dieu sauve, le Seigneur délivre.. Avec Zacharie saluant la naissance de son fils Jean-Baptiste je peux dire : Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur. Avec la Vierge Marie, je peux dire : Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur.

22 et 23.La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. L’apôtre Pierre présente ainsi Jésus à l'élite religieuse du peuple, au Sanhédrin : Ce Jésus est la pierre méprisée de vous, les bâtisseurs, mais devenue la pierre d’angle. Jésus a cité cette phrase peu de temps avant sa Passion : N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue la pierre angulaire ; c’est là l’œuvre du Seigneur. Quelle merveille à nos yeux (Mt 21,46) Le Fils, mort sur la Croix, est devenu dans sa résurrection la pierre indestructible de son corps, l’Église. Dans le 1ère lecture de cette messe, des Actes des Apôtres, Pierre, devant le Sanhédrin : Jésus est la pierre méprisée de vous, les bâtisseurs, mais devenue la pierre d'angle. Jésus, pierre de fondement, de l’Église. Et Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle. (1 Pierre 1,4s.)

Dans la joie, Seigneur, nous te rendons grâce pour ce jour que tu as fait, ce jour où tu as donné la victoire à ton Fils venu dans ce monde mener ton combat contre les puissants. C’est lui la pierre rejetée par les bâtisseurs et devenue la pierre d’angle de ton Église. Avec le peuple que sa résurrection a libéré et qui n’a plus rien à craindre de la mort, nous proclamons : Éternel est ton amour ! Béni soit en ton nom celui qui vient, Jésus, le Christ, notre Sauveur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top