Lun-Ven: 16:30-18.30, Sam: 10:30-12:00
Messes : Sam 18:30, Dim 10:30
Vacances à la montagne, Dieu en vacances ?
Accueil » Notre paroisse  »  Vacances à la montagne, Dieu en vacances ?
Vacances à la montagne, Dieu en vacances ?

Il serait tentant, en ces moments de vacances estivales de mettre aussi Dieu en mode vacances, de le laisser de côté, de faire un break, de couper réellement avec nos habitudes de l'année, pour se reposer, pour vivre la liberté de faire ce qu'on veut, à l'heure qu'on veut, avec qui on veut…

Vacances à la montagne, Dieu en vacances ?

Bien sûr, les vacances sont là pour nous reposer du train train quotidien, des levers matinaux, des collègues de travail… Mais Dieu dans tout celà ? Non, Dieu n'est surtout pas un train train quotidien…

Il est celui qui m'a donné la vie, il est celui qui a envoyé son fils pour me sauver, nous sauver de la mort éternelle, il est ma raison d'être, il est mon inspiration quotidienne, il est celui vers qui je tends, il est mon refuge devant les moments de la vie parfois difficile à appréhender, il est le repos de mon âme…

Non, je ne suis pas fatigué de mon année passée avec lui ; au contraire, ne suis-je pas si heureux, pendant ces vacances de le retrouver au détour d'une église que je visite, au détour de la nature que je parcours, au détour d'un prêtre que je rencontre lors d'une messe et dont l'homélie me parle directement à moi, vacancier dont l'esprit est libéré de la contrainte du temps parfois suroccupé de mon année bien remplie.

Non, Dieu, mon Père, mon ami, mon proche veut me rencontrer durant ce temps privilégié des vacances, moment béni où mon attention est plus libre pour les choses de l'esprit. Et puis, parce que je suis en vacances, j'oublierais mon ami ? Bien sûr que non !!!

Au contraire, en ce moment privilégié, j'ai du temps pour méditer, du temps pour contempler, du temps pour admirer, du temps pour célébrer Marie, Jésus, mon saint patron, les saints et les anges et l'Esprit enfin qui m'inspire l'amour que je peux témoigner à mes parents, mes frères et mes sœurs, mes proches.

Vivons ces vacances sans laisser la place du Très Haut vacante !

Ludovic B.

Scroll to Top